R++ est un logiciel d’analyse statistique haute performance. Simple, rapide, efficace. Pour mettre les statistiques à la portée de tous.

L’assurance prospection

 

Envie de se lancer à l’international ? Vive l’assurance prospection !

Christophe Genolini, Président de Zébrys 

 

L’assurance prospection est un produit financier qui permet aux entrepreneurs de se lancer à l’international en limitant leurs risques. Comme elle était assez compliquée à mettre en place, elle fait peau neuve. La nouvelle assurance prospection entre en vigueur… aujourd’hui ! (2 mai 2018)

 

Avant de commencer : le projet

Première chose à faire pour se lancer à l’international, il faut définir un projet et ses limites. En particulier :

  • une zone géographique de prospection
  • une période de prospection
  • un budget

La période de prospection doit être soit de 2, soit de 3 ans. Le budget prend en compte les déplacements, la participation à des salons, les salaires des commerciaux…

 

L’assurance prospection : prêt + avance de trésorerie

Quand le projet est ficelé, on peut demander à BPI-France une « assurance prospection ». Le dossier est à saisir en ligne. Il sera ensuite traité localement (et donc potentiellement par quelqu’un qui vous connaît déjà si vous êtes intégré dans l’écosystème d’Occitanie). Les avantages sont les suivants :

  • BPI-France prête 65% du budget total
  • La moitié de la somme est versée à la signature. Cela constitue donc une avance de trésorerie
  • L’autre moitié de la somme est versée à la fin de la période de prospection, sous réserve que l’intégralité du budget ait été dépensé

A noter, l’assurance prospection a un coût qui s’élève à 3% du budget. La somme est déduite de la première avance.

 

Et ensuite ?

A la fin de la période de prospection commence une période de franchise de 2 ans pendant lesquels, on l’espère, la prospection va porter ses fruits. A la fin de la période de franchise, on regarde les Chiffres d’Affaires Cumulés sur la période « franchise plus prospection » sur la zone géographique.

L’entreprise rembourse à BPI-France 10% des Chiffres d’Affaires Cumulés,

avec un minimum de 30% et un maximum de 100% de la somme prêtée.

Autrement dit :

  • Si la conquête du marché étranger est un échec, on rembourse 30% de ce que BPI-France a prêté.
  • Si c’est une réussite, on rembourse l’intégralité. L’assurance prospection ressemble alors à un prêt à taux zéro avec un différé de 4 ou 5 ans.
  • Entre les deux, on rembourse 10% du chiffre d’affaire cumulé.

Le remboursement commence à la fin de la période de franchise.

 

Exemple

Je pars à la conquête du marché américain. Entre l’embauche d’un commercial, les salons, les aller-retours, j’estime le budget à 200 k€. Le marché est compliqué à percer, je me lance sur une période de prospection de 3 ans.

  • BPI-France me prête 65% de la somme, soit 130 k€. J’apporte les 70 k€ restant.
  • Le coût de l’assurance prospection est de 3% du budget total, soit 6 k€.
  • A la signature, BPI-France me prête 50% des 130 k€ moins le coût, soit 130/2-6=59 k€.
  • Après trois ans de prospection, si j’ai effectivement investi 200 k€, BPI-France me verse les 65 k€ restant.
  • Deux ans plus tard, à la fin de la période de franchise :
    • Petite réussite : les chiffres d’affaires sont 0, 0, 0, 20 k€ et 150 k€ pour un CA cumulé de 170 k€. Le projet est une petite réussite, je rembourse 30% du prêt, soit 39 k€.
    • Réussite : les chiffres d’affaires sont 0, 0, 30 k€, 160 k€ et 530 k€ pour un CA cumulé de 720 k€. Le projet est une réussite, je rembourse 10% du total des CA, soit 72 k€.
    • Réussite totale : les chiffres d’affaires sont 0, 40 k€, 200 k€, 650 k€ et 1 050 k€ pour un CA cumulé de 1 940 k€. Le projet est une réussite totale, je rembourse uniquement le prêt de BPI-France, soit 130 k€.

 

A noter, en cas d’échec total (chiffres d’affaires de 0, 0, 0, 0 et 0 pour un CA cumulé de 0 k€), le bilan est de -70 – 6 -39 = -115 k€. L’assurance prospection est alors identique à une subvention de 85 k€.

En cas de réussite totale, l’assurance prospection aura été un prêt sur 5 ans a un taux de 3% sur 5 ans, soit un taux annuel d’environ 0,6%

Quelques liens :

 

Et voilà, vous savez tout (ou presque) sur l’assurance prospection. Si vous avez des remarques ou des questions, n’hésitez à poster un commentaire ci-dessous, c’est fait pour ca !

Un grand merci à Sébastien Rul pour le temps qu’il m’a accordé et pour ses explications vraiment très claires.

Pas encore de commentaire
Post a Comment