R++ est un logiciel d’analyse statistique haute performance. Simple, rapide, efficace. Pour mettre les statistiques à la portée de tous.

 

Interface Homme Machine

Définition: IHM

L’IHM, ou Interface Homme Machine, est la science qui étudie les interactions entre l’homme et les ordinateurs. L’objectif de l’IHM est de concevoir des interfaces logiciels modernes et conviviales, permettant aux utilisateurs de travailler mieux, plus facilement.

Un des outils de l’IHM est la séance de « prototypage vidéo ». Une séance réunit généralement entre 6 et 10 personnes, moitié utilisateurs, moitié spécialistes de l’IHM. Elle se déroule en quatre étapes :

Le problème

Lors d’un premier brainstorming, les utilisateurs présentent leurs doléances. Ils doivent répondre à la question : « Qu’est qui est vraiment difficile avec votre logiciel actuel ? Qu’est-ce qui vous prend une journée complète alors qu’initialement, vous pensiez mettre une heure ? Qu’est ce qui est pénible, ennuyeux, délicat, long, risqué, source d’erreur ? ». Ci-contre, le résultat (simplifié) d’une mini séance organisée autour des logiciels d’analyse statistique :

Les solutions

Le collectif décide ensuite de travailler sur un problème spécifique. Dans le cas présent, l’export des résultats a été choisi. Plusieurs petites équipes se créent et réfléchissent de manière indépendante. L’objectifs est de concevoir « avec les mains » une interface qui répondrait au problème. A ce stade, les utilisateurs ne doivent pas s’occuper de détails techniques comme des soucis de puissance d’ordinateur, mais uniquement se concentrer sur ce qui serait vraiment pratique et convivial.

Dans le cas présent, au milieu de nombreuses idées, une personne aimerait pouvoir faire un copier-coller de R vers Excel, mais en sélectionnant plusieurs résultats simultanément (au lieu d’un par un). Une autre suggère d’intégrer un éditeur de tableau du genre Excel dans R. Au final, l’équipe propose une combinaison des deux résultats : un éditeur intégré permettant des faire des copier-coller complexes.

Le prototypage vidéo

Quand les interfaces sont prêtes « dans les têtes », on les transforme en petits films. A l’aide de papier, post-it, feutres, ciseaux, on dessine l’interface « de nos rêves », puis on la filme. L’exemple lié à l’export des tableaux est visionnable ci-contre:

Retour des autres

Les films sont ensuite diffusés à l’ensemble de l’équipe. L’objectif est de partager ce qui a été fait afin d’avoir un retour. La solution leur parait-elle intéressante ? Conviviale ? Résout-elle le problème initial ? Mieux encore, ces mini-films vont peut-être faire naitre de nouvelles idées qui vont permettre d’aller encore plus loin, vers une interface encore plus efficace.

Au final, en à peine 3h, nous avons réussi à 1/ identifier les vrais problèmes des utilisateurs, 2/ trouver des ébauches de solution et 3/ obtenu un retour des autres…

Après la séance

Les informaticiens synthétisent les vidéos, puis formalisent l’ensemble. Un PowerPoint illustratif est ici :